Copyright 2018 -

Quelle que soit votre situation, nous vous accompagnons dans la recherche des financements qui correspondent à vos projets.


Photo accueil gip 2 

Vous êtes en emploi (salarié, indépendant ou agent de la fonction publique) ou responsable formation d'une entreprise...

... les dispositifs suivants vous permettent de financer votre formation ou celles des salariés de votre entreprise :

Le compte personnel de formation (CPF)

Dispositif à la main directe des individus, le CPF permet, sans intermédiation, de :

  • Acquérir et de développer des compétences ;
  • Élever son niveau de qualification ;
  • Sécuriser son parcours professionnel ;
  • Se reconvertir, y compris, dans certains cas, après une démission (CPF transition professionnelle).

Activer et consulter votre compteur et vos droits


Conditions d’obtention
Ouvert aux adultes à partir de seize ans, quel que soit leur statut (salarié, demandeur d’emploi, agent public, indépendant), il est crédité en euros jusqu’à la date de la retraite.
Attention, à compter du 1er janvier 2019, seront éligibles au CPF « classique » :

  • La VAE, les Bilans de compétences, la préparation de l’épreuve théorique du code de la route et de l’épreuve pratique du permis de conduire des véhicules légers et poids lourd, les actions de formation d’accompagnement et de conseil aux créateurs ou repreneurs d’entreprises, les actions de formation aux bénévoles, aux volontaires et aux sapeurs-pompiers volontaires (CEC)
  • Les formations sanctionnées par une certification inscrite au RNCP ou au répertoire spécifique, ou les formations validant un ou des blocs de compétence

Pour la reconversion, le CPF transition professionnelle permet une formation longue sous conditions et après étude du dossier.
Il vient remplacer le Congé individuel de Formation (CIF).


 

Le congé VAE

A l'initiative du salarié, le congé VAE visent à faire le point sur ses compétences ou à obtenir une certification.

En savoir + sur le congé VAE

Le plan de développement des compétences

A partir du 1er janvier 2019 et à l'initiative de l'employeur, le plan de développement des compétences (connu auparavent sous le nom de plan de formation entreprise) est l'ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l'entreprise qui ont pour objectifs : 

  • l’adaptation au poste de travail ;
  • l’évolution ou le maintien dans l’emploi ;
  • le développement des compétences.

Les formations proposées dans le cadre du plan de développement des compétences peuvent être classées en 2 catégories :

  • les formations obligatoires, relevant par exemple des formations reglementaires ;
  • les formations non obligatoires.

Le dispositif "PRO A"
Le contrat de professionnalisation

A l'initiative de l'employeur, ces dispositifs favorisent la mise en œuvre d’actions de formation en alternance permettant la promotion et/ou la reconversion d'un salarié employé de l'entreprise et/ou l'intégration d'un nouveau salarié.

A partir du 1er janvier 2019, le dispositif "PRO A" permet au salarié en poste de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d'une promotion sociale ou professionnelle par des actions de formation. La formation peu être faite sur le temps de travail ou hors temps de travail.
Sont particulièrement ciblés par ce dispositif, les salariés dont la qualification est insufisante au regard de l'évolution des technologies ou de l'organisation du travail.

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié.
Il permet l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) ; son objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.
L’alternant réalise des périodes en centre de formation (enseignement général, technologique et professionnel) et des périodes de travail en entreprise dans une activité en rapport avec la qualification visée.

En savoir + sur le contrat de professionnalisation

Vous êtes en recherche d'emploi...

... les dispositifs suivants vous permettent de financer votre formation  :

Le compte personnel de formation (CPF)

Dispositif à la main directe des individus, le CPF permet, sans intermédiation, de :

  • Acquérir et de développer des compétences ;
  • Élever son niveau de qualification ;
  • Sécuriser son parcours professionnel ;
  • Se reconvertir, y compris, dans certains cas, après une démission (CPF transition professionnelle).

Activer et consulter votre compteur et vos droits


Conditions d’obtention
Ouvert aux adultes à partir de seize ans, quel que soit leur statut (salarié, demandeur d’emploi, agent public, indépendant), il est crédité en euros jusqu’à la date de la retraite.
Attention, à compter du 1er janvier 2019, seront éligibles au CPF « classique » :

  • La VAE, les Bilans de compétences, la préparation de l’épreuve théorique du code de la route et de l’épreuve pratique du permis de conduire des véhicules légers et poids lourd, les actions de formation d’accompagnement et de conseil aux créateurs ou repreneurs d’entreprises, les actions de formation aux bénévoles, aux volontaires et aux sapeurs-pompiers volontaires (CEC)
  • Les formations sanctionnées par une certification inscrite au RNCP ou au répertoire spécifique, ou les formations validant un ou des blocs de compétence

Pour la reconversion, le CPF transition professionnelle permet une formation longue sous conditions et après étude du dossier.
Il vient remplacer le Congé individuel de Formation (CIF).


 

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié.

Il permet l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) ; son objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.
L’alternant réalise des périodes en centre de formation (enseignement général, technologique et professionnel) et des périodes de travail en entreprise dans une activité en rapport avec la qualification visée.

En savoir + sur le contrat de professionnalisation

Consulter le portail de l'alternance

Autres financements

  • la préparation opérationnelle à l'emploi individuelle (POEI) ou collective (POEC) ;
  • les actions de formation conventionnées par Pôle emploi (AFC) et/ou le conseil régional avec le soutien du FSE (Fonds Social Européen) ;
  •  les actions de formation préalable au recrutement (AFPR) ;
  •  l’aide aux frais associés à la formation (AFAF) ;
  •  l’aide individuelle à la formation (AIF) ;
  •  le passeport VAE ;
  •  le chèque formation ;
  •  les financements spécifiques :
    • pour les bénéficiaires de l'obligation d'emploi ;
    • pour les personnes en licenciement économique : contrat de sécurisation professionnelle, congé de conversion.
  • etc.

Recherche

f t g m